BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


samedi 19 mai 2012

Le lion et le rat


Par une chaude après-midi, un lion s'était assoupi dans une grotte obscure et bien fraîche.
Il s'endormait tout juste quand un rat lui fila le long du museau. Avec un grondement, le lion leva sa lourde patte et l'abattit sur l'impertinent.
- Je vais t'écraser, misérable, rugit-il.
- Je vous en supplie, épargnez-moi, gémit le rat. Si vous me laissez aller, je promets de vous aider un jour.
- Comment un faible petit rat pourrait-il me venir en aide, à moi, le Roi des animaux ? Tu te moques de moi !
Le lion éclata de rire. Il rit tant et tant qu'il en leva les pattes... Et que, sans faire ni une ni deux, le rat se sauva.
Quelques jours plus tard, le lion chassait dans la savane. Il rêvait avec délice à son prochain repas quand, soudain, il trébucha sur une corde. Aussitôt, un énorme filet tomba sur lui. Le lion se tourna, se contorsionna, se tourna encore... mais en vain. Plus il remuait, plus le filet resserrait son étreinte.
Le lion rugit de rage et de désespoir. Il rugit si fort, que tous les animaux de la savane l’entendirent et, parmi eux, le rat.
Sans perdre une seconde, il accourut auprès du prisonnier.
- Oh, puissant lion, couina-t-il, si vous vous tenez tranquille, je vous aiderai à vous échapper.
Le lion, un peu vexé, ne bougea plus. Il n'avait pas l'air fier, allongé sur le dos, tandis que le petit rat grignotait patiemment les mailles du filet !
Peu de temps après, le lion était libre. Tout penaud, il ronronna :
- Tu m'as sauvé la vie ! Jamais plus je ne rirai de toi ou de tes semblables, car... on a souvent besoin d'un plus petit que soi !

Jean de la Fontaine a écrit cette  histoire en forme de fable

Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde :
On a souvent besoin d'un plus petit que soi.
De cette vérité deux Fables feront foi,
Tant la chose en preuves abonde.
Entre les pattes d'un Lion
Un Rat sortit de terre assez à l'étourdie.
Le Roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu'un aurait-il jamais cru
Qu'un Lion d'un Rat eût affaire ?
Cependant il advint qu'au sortir des forêts
Ce Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...