BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mercredi 9 novembre 2011

La guerre aux Saines

C'est qu'en effet l'instant était grave. les Saines, redoutables guerriers, plus nombreux que les flots de la mer, assiégeainent alors la ville de Clarence.
Or, un jour où le ciel était couleur de plomb, enveloppé de brume, les Saines furent réveillés par une multitude de lances qui, telle des bêtes sauvages, se jetèrent avec fureur sur leurs tentes, abattant les mâts, renversant les pavillons et massacrant tout ce qui se trouvait sur leur passage. L'armée des chevaliers, qui avait pour enseigne la bannière blanche à croix rouge, avançait ainsi inexorablement, chassant les Saines, qui tentaient vainement de se rallier au son de leurs cornes et de leurs buccines.
Gauvain tua le roi Ysore et lui prit son cheval, le "gringalet", qui pouvait courir dix lieues sans connaitre la fatigue. Les rois Artus, Ban et Bohor, et combien d'autres, firent merveille. Merlin jeta des enchantements, si bien que les Saines cédèrent et s'enfuirent de toute la vitesse de leurs chevaux, s'embarquant sur des bateaux pour une destination inconnue.
Alors Artus partagea entre les chevaliers de riche butin laissé par l'ennemi, puis il fit duc de Clarence, Gasselin, l'un de ses chevaliers. Et il y eut cinq jours de grande liesse.

***
Laurence Camiglieri
D'après les "Légendes des Chevaliers de la Table Ronde"
Aux Éditions Nathan
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...