BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


vendredi 21 janvier 2011

La légende de l'oiselet

Un homme avait un verger où des ruisseaux d'eau courante entretenaient une herbe toujours verte, et où les oiseaux, attirés par l'agrément du lieu, se réunissaient en grand nombre et faisaient entendre leurs chants.
Un jour que, fatigué, il se reposait dans ce verger, un petit oiseau vint se poser sur un arbre et se mit à chanter délicieusement. L'homme, qui l'avait vu et entendu chanter, tendit un filet et le prit. L'oiseau lui dit :
- Pourquoi t'es-tu donné tant de peine pour me prendre et quel profit espères-tu de cette prise ?
- Je ne veux, dit l'homme, qu'entendre tes chants.
- Je ne chanterai, ni pour prix ni pour prière.
- Si tu ne chantes pas, je te mangerai.
- Bouilli, je serai dur ; rôti, je fournirai bien peu. Laisse-moi aller, tu y auras grand profit.
- Lequel ?
- Je te donnerai un conseil de sagesse que tu estimeras plus que la chair de trois veaux.
L'homme, confiant dans la promesse de l'oiseau, le laissa partir. L'oiseau lui dit :
- Ne crois pas tout ce qu'on te dit.
Puis il se posa sur un arbre et se mit à chanter dans un doux chant :
- Béni soit Dieu qui t'a enlevé ta sagesse ! Si tu avais ouvert mon corps, tu y aurais trouvé une pierre précieuse du poids d'une once.
L'homme se mit alors à pleurer. Mais l'oiseau lui dit :
- Tu as vite oublié l'avis que je t'ai donné. Ne t'ai-je pas recommandé de ne pas croire tout ce qu'on te dit ? Et comment peux-tu croire qu'il y ait dans mon corps une pierre précieuse du poids d'une once quand, tout entier, je ne pèse pas autant ?
Après s'être ainsi moqué du vilain l'oiseau s'envola dans les profondeurs de la forêt.

***
Gaston PARIS - Littérateur français, mort en 1903
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...