BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 13 décembre 2010

Le soleil au jardin

 Il fait si froid ce matin qu’au jardin potager les légumes recroquevillés ne veulent plus pousser.
- J’ai un poil dans la main , confie Jojo l’artichaut à Mimi la mâche.
- Moi, je suis toute chiffonnée, ajoute Lulu la laitue.
Les radis ne donnent plus un radis, les navets sont plus pâles que jamais et les haricots, au bout du rouleau. Les légumes sont en grève.
- Qu’allons-nous devenir ? soupire Toto l’escargot à Dame limace. Adieu la nourriture !
Quand, soudain, un pâle soleil d’hiver éclaire la campagne.
Les vitamines et les oiseaux arrivent à tire-d’aile et les légumes, joyeux de cette douce chaleur, retrouvent leur bonne mine sous l’œil ravi du jardinier.

***
Francine Trimbach
Petites histoires trouvées dans d'anciens numéros de "Femme actuelle".

La mésange

Minouche, la jolie mésange, met son écharpe et son bonnet pour s'en aller à le recherche d'un peu de nourriture. Hélas ! une tempête de neige éclate brusquement.
- Que vais-je faire ? murmure-t-elle en claquant du bec.
- Tu vois cette ferme ? lui dit le bouleau. Entre dans la grange et tu y seras bien au chaud.
- Et toi, que vas-tu devenir ?
- J'ai l'habitude ! répond l'arbre. Dépêche-toi avant de geler !
Minouche pénètre dans la grange où plusieurs oiseaux picorent déjà dans l'auge du cochon.
- Viens te joindre à nous ! dit l'un d'eux. Salami, le porc, partage gentiment son repas avec nous. Grâce à lui, nous mangerons bien, cet hiver !

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires" Editions Hemma

Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

Rêve d’hiver

Dans son profond sommeil d’hiver, Tico, le hérisson, fait un rêve incroyable.
Il voit devant lui un immense panier de belles pommes vermeilles que lui a rapportées Tica, son amie.
Celle-ci lui interdit d’en manger :
- Si tu croques une seule de ces pommes, tu te transformeras en ver, lui dit-elle.
Tico ne croit pas à ces histoires. Et, une fois la nuit tombée, une irrésistible gourmandise le pousse jusqu’au panier.
- Pourquoi me transformerais-je en ver ? se dit-il. Ces pommes sont délicieuses.
Et à belles dents, il dévore la plus grosse pomme. Il décide ensuite de faire la sieste. Que va-t-il lui arriver ?
Tico ne sait plus comment se coucher.De douloureuses crampes le saisissent au ventre.
- ça va passer, se dit-il. J’ai trop mangé, c’est tout.
Mais le mal ne passe pas, et voilà que Tico perd ses épines et qu’une queue lui pousse au lieu des pattes.
- Mais que m’arrive-t-il ? Voilà que je ressemble à ces affreux vers !
Il se souvient alors de l’avertissement de Tica.
Pris de panique, il se réveille en sueur, observe ses pattes, puis ses aiguilles : rien n’a changé.
Ouf ! Ce n’était qu’un mauvais rêve !

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires" Editions Hemma

Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...