BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


jeudi 30 décembre 2010

BONNE ANNEE




Le premier jour de l'an

Les sept jours frappent à la porte.
Chacun d'eux vous dit : lève-toi !
Soufflant le chaud, soufflant le froid,
Soufflant des temps de toutes sortes,
Quatre saisons et leur escorte
Se partagent les douze mois.
Au bout de l'an, le vieux portier
Ouvre toute grande la porte
Et d'une voix beaucoup plus forte
Crie à tous vents : Premier Janvier !

Pierre Menanteau (1895-1992)

mercredi 22 décembre 2010

JOYEUX NOËL


Joyeux Noël à tous les enfants,
petits ou grands,
qui passeront par ici...
Que ces fêtes soient pour vous la plus belle et la plus heureuse, 
non sans une pensée particulière à ces milliers d'enfants
de par le monde et qui n'ont rien !

Bisous et à l'année prochaine !!

Jeux d'hiver

Il a neigé toute la nuit. Au petit matin, les enfants se rendent à l'école à contrecœur.
- Vous aurez le temps d'aller jouer après l'école ! dit le maître. Si vous êtes sages, je ne vous donnerai pas de devoirs.
Après la classe, les élèves se précipitent dehors et entament la construction d'un énorme bonhomme de neige.
Didier, lui, veut faire de la luge.
- Pas tout seul ! avait dit maman.
Mais le petit garçon s'élance sur la piste. Sa vitesse augmente.
- Comment s'arrête-t-on ? crie-t-il en tirant inutilement sur la corde.
- Attention ! avertit Roger.
Les enfants s'écartent de justesse. Comment ceci va-t-il se terminer ?
Didier et sa luge percutent le beau bonhomme de neige... qui s'effondre !
- Maladroit ! s'écrie Bertrand.
- Tout est à recommencer ! se plaint Virginie en hochant la tête.
- Maman t'avait défendu de prendre la luge ! gronde Patrice.
- Ne dis rien ! intervient le grand Maurice. Cet accident lui aura servi de leçon, crois-moi.
Les enfants se remettent au travail et, cette fois, Didier participe à la construction du bonhomme de neige.

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires"Editions Hemma

Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

Croctout a faim


Croctout, l'écureuil, n'avait plus de provisions et parcourait la forêt à la recherche de nourriture.
- Tu t'es montré trop gourmand, mon ami ! lui dit le chêne. Dans la vie, il faut être prévoyant.
- Cela ne m'arrivera plus ! promit le petit écureuil en pleurnichant.
- Regarde sous ce caillou : j'y ai caché des glands pour les imprudents.
- Tu es gentil ! remercia Croctout. Je me souviendrai de cette leçon.

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires", Editions Hemma
Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne


mardi 14 décembre 2010

Que c’est bon !

Tous les cadeaux ne s’achètent pas. Et bien souvent les plus beaux sont ceux que l’on fabrique soi-même avec cœur et amusement.
Chaque année, aux environs de la fête de Saint-Nicolas, Carole et Michaël fabriquent des truffes en chocolat
qu’ils vont ensuite offrir à leur bonne-mamy Marguerite.
Cette année, c’est aujourd’hui le "jour des truffes".
Maman a réuni tous les ingrédients sur la table de la cuisine :
il y a 200 grammes de chocolat, 60 grammes de beurre, 1 jaune d’œuf, 4 cuillerées à soupe de sucre glacé, du cacao en poudre et une trentaine de petites cuvettes en papier pour pouvoir déposer chaque truffe.
Carole a décoré une boîte en boîte-cadeau.
Pour Carole et Michaël, le moment le plus amusant de la préparation, c’est quand la pâte ramollie est prête à être roulée. Ils s’en mettent plein les doigts et sont ravis !
- Regardez celle-là comme elle est bien ronde, dit Michaël.
- La mienne est trop grosse, dit Carole. Elle est ratée, alors je la mange.
Heureusement que maman surveille ses petits pâtissiers :
- Il faut tout de même laisser des truffes pour bonne-mamy !

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires" Éditions Hemma
Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

lundi 13 décembre 2010

Le soleil au jardin

 Il fait si froid ce matin qu’au jardin potager les légumes recroquevillés ne veulent plus pousser.
- J’ai un poil dans la main , confie Jojo l’artichaut à Mimi la mâche.
- Moi, je suis toute chiffonnée, ajoute Lulu la laitue.
Les radis ne donnent plus un radis, les navets sont plus pâles que jamais et les haricots, au bout du rouleau. Les légumes sont en grève.
- Qu’allons-nous devenir ? soupire Toto l’escargot à Dame limace. Adieu la nourriture !
Quand, soudain, un pâle soleil d’hiver éclaire la campagne.
Les vitamines et les oiseaux arrivent à tire-d’aile et les légumes, joyeux de cette douce chaleur, retrouvent leur bonne mine sous l’œil ravi du jardinier.

***
Francine Trimbach
Petites histoires trouvées dans d'anciens numéros de "Femme actuelle".

La mésange

Minouche, la jolie mésange, met son écharpe et son bonnet pour s'en aller à le recherche d'un peu de nourriture. Hélas ! une tempête de neige éclate brusquement.
- Que vais-je faire ? murmure-t-elle en claquant du bec.
- Tu vois cette ferme ? lui dit le bouleau. Entre dans la grange et tu y seras bien au chaud.
- Et toi, que vas-tu devenir ?
- J'ai l'habitude ! répond l'arbre. Dépêche-toi avant de geler !
Minouche pénètre dans la grange où plusieurs oiseaux picorent déjà dans l'auge du cochon.
- Viens te joindre à nous ! dit l'un d'eux. Salami, le porc, partage gentiment son repas avec nous. Grâce à lui, nous mangerons bien, cet hiver !

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires" Editions Hemma

Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

Rêve d’hiver

Dans son profond sommeil d’hiver, Tico, le hérisson, fait un rêve incroyable.
Il voit devant lui un immense panier de belles pommes vermeilles que lui a rapportées Tica, son amie.
Celle-ci lui interdit d’en manger :
- Si tu croques une seule de ces pommes, tu te transformeras en ver, lui dit-elle.
Tico ne croit pas à ces histoires. Et, une fois la nuit tombée, une irrésistible gourmandise le pousse jusqu’au panier.
- Pourquoi me transformerais-je en ver ? se dit-il. Ces pommes sont délicieuses.
Et à belles dents, il dévore la plus grosse pomme. Il décide ensuite de faire la sieste. Que va-t-il lui arriver ?
Tico ne sait plus comment se coucher.De douloureuses crampes le saisissent au ventre.
- ça va passer, se dit-il. J’ai trop mangé, c’est tout.
Mais le mal ne passe pas, et voilà que Tico perd ses épines et qu’une queue lui pousse au lieu des pattes.
- Mais que m’arrive-t-il ? Voilà que je ressemble à ces affreux vers !
Il se souvient alors de l’avertissement de Tica.
Pris de panique, il se réveille en sueur, observe ses pattes, puis ses aiguilles : rien n’a changé.
Ouf ! Ce n’était qu’un mauvais rêve !

***
Petites histoires extraites du livre "365 histoires" Editions Hemma

Textes originaux de Joëlle Barnabé, Jean-Pierre Bertrand,
Jacques Thomas-Bilstein et de Marie-Claire Suigne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...